S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce






Le tunnel de Mauvages (1/3) :

quelques cartes postales anciennes

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Lundi 08/09/2008 • 9 commentaires  • Lu 12694 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

      Comme ce qui va sans dire va mieux en le disant, je vais commencer par apprendre à ceux qui ne s'en douterais pas que le de la au a été construit dans le but de relier la , à Vitry-le-François (aujourd'hui : le latéral à la ), au , à Strasbourg. Pour ce faire, il lui fallait passer du bassin versant de la à celui de la et à celui de la , puis à celui de la Meurthe (en fait le même puisque la Meurthe est un affluent de la ) pour arriver enfin à celui du . Comme il aurait fallut beaucoup d'écluses pour passer au niveau de la ligne de partage des eaux entre chacun de ces bassins, on l'a fait couper à travers la montagne (!) à l'aide de souterrains.

Voici donc son parcours originel :

partant de Vitry (), il monte jusqu'à Demange-aux-Eaux () le long du versant (notamment par la vallée de l'Ornain). Arrivé là, il coupe les collines meusiennes par un tunnel de 4877 mètres (le fameux tunnel de Mauvages, thème de cet article) pour redescendre vers la , qu'il traverse par un - à Troussey (55) ; 
il quitte la vallée de la pour rejoindre le versant (à la même altitude) par le tunnel de Foug (866m, en Meurthe-et-) et continue de descendre vers la , qu'il franchit par un - à Liverdun (54) (juste avant, il a à nouveau traversé une colline sous Liverdun par un tunnel d'environ 388m). Il rejoint la vallée de la Meurthe à Frouard (là où elle se jette dans la ) par un bief de partage "inférieur", la suit jusqu'à Dombasle-sur-Meurthe (54) où il trouve un petit affluent, le Sânon, qui va l'emmener pratiquement au bief de partage des Vosges, entre et , entre Réchicourt-le-Château et Arzviller (57).


puisque parfois un petit schéma vaut mieux qu'un long discours :



Profil en long du de la au
(c'est mon prof de DAO de DUT qui serait fier de moi là!
mais bon attention! les échelles ne sont pas respectées...)

 
      Pour rejoindre ce versant , il lui faut quand même passer par deux tunnels qui lui permettont de franchir les hauteurs vosgiennes, celui de Niderviller (475m sous la forêt de Réding) et celui d'Arzviller (2306m) (tous les deux dans le 57). Passons maintenant sur son début de descente vertigineuse vers la plaine alsacienne (Arzviller... ça dit quelque chose à quelqu'un peut-être? une belle descente n'est-ce pas? probablement votre serviteur traitera-t-il ça dans un autre article...). Notons seulement qu'il emprunte la vallée du Teigelbach et de la Zorn et qu'il traverse des villages aux noms poétiques mais imprononçables (cf. Teigelbach ci-avant) pour qui n'est pas né à l'Est des Vosges (certains diront que ce n'est déjà plus la France... en tout cas la vallée est magnifique). 
Le voilà enfin à Strasbourg (67), dans l'avant- du (on détaillera aussi cette voie d'eau dans une prochaine série d'articles).

      Après ce laborieux descriptif, attardons-nous sur un des ouvrages dont on a parlé : le tunnel de Mauvages (aussi appelé la voûte), entre et , dans le département de la (55 ; ah! la ! la profonde rurale et agricole, terroir perdu dans le fin fond de la campagne meusienne! Non pas la Creuse! la ...). Notons qu'avec celui de Riqueval sur le de Saint-Quentin, ils sont les derniers où s'exercent encore l'art du touage. Il permet au d'éviter un dénivelé de 110m (soit une bonne quarantaine d', en prenant une hauteur de chute moyenne par sas d'environ 2,50 m, ce qui est le cas sur ce ).



C'est le début de la partie ludique, celle avec les images, pour ceux qui ont pas tout compris au texte.


      Le tunnel de Mauvages a été construit entre 1841 et 1846, mais il est l'aboutissement de différents projets datant pour certains du 18e siècle (il y a eu entre autres un projet par la vallée de la Barboure, qui aurait nécessité un tunnel plus long (environ 5200m)). Pour le creuser, il a fallut plus de 3000 personnes qui ont attaqué à partir de 23 puits de 20 à 120m de profondeur, dont quatre furent abandonés pour cause de petits problèmes d'eau et 3 servent encore d'aération. La branche Ouest du a été mis en service le 2 novembre 1851.
Toujours suite à des problèmes d'eau, le tunnel a été grandement modifié (reconstruit) de 1910 à 1922 (brève interruption de 1914 à 1919 suite à quelques troubles internationaux). Cette période peut sembler plutôt longue, mais la navigation n'était pas interrompue : la nuit, bateaux le jour (ou l'inverse).
 
J'étais là, j'ai fait des * :
 
 
 
      Et en 1959 (le 29 décembre, pour être plus précis), une source (250m3/h) perce le plafond : on construit une galerie pour canaliser les eaux. Puis à nouveau re- de 1961 à 1965 pour consolider la voûte (source: panneau explicatif pas loin du tunnel). Re-photo.
 

Consolidation de la voûte par ciintres métalliques.
photo extraite du (très intéressant) "Voies navigables de France", 1967
 
On trouve sur le site de Navigation du Nord-Est (http://www.sn-nord-est.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=1562) une foultitude de renseignements techniques très intéressants que je me permets de reproduire ici :

-  Commune tête est : Mauvages
-  Commune tête ouest : Demange-aux-Eaux
-  Voie d’eau : de la au Ouest
-  Bief : bief n°1 de partage
-  Subdivision territoriale : Bar-le-Duc - Void Exploitation : par système de touage avec caténaires en clé de voûte.
-  Point kilomètrique tête est : 86,618
-  Point kilomètrique tête ouest : 91,496
-  Tirant d’air garanti : 5,00 m
-  Tirant d’eau garanti : 2,60 m
-  longueur : 4877 m
-  Largeur au niveau du plan d’eau : 5,30 m
-  Dates de construction : de 1841 à 1846
-  Rectangle de navigation : largeur = 5,30 m hauteur = 6,40 m
-  Hauteur de la voûte : 8,45 m
-  Largeur de la voûte : 7,80 m
-  Largeur de la banquette : 1,35 m et 0,80 m au niveau du cintre
-  Matériaux de la voûte : moellons et béton avec renforts par cintres métalliques sur certaines sections
-  Matériaux du radier : Béton
-  Matériaux des pieds droits : moellons et béton
-  Aération : 27 cheminées dont 23 sont obturées
-  Eclairage : à l’avancement, avec des luminaires sodium à basse pression


Bon, maintenant, fini de tout piquer à tout le monde, je vais sortir ma collection.

      Au début, pour traverser le tunnel, les bateaux étaient halés par des chevaux (jusque là rien de bien original). Puis, en 1880, comme ça sentait trop le crottin dans la grotte, on a préféré les faire passer par le bois au-dessus (les chevaux, hein! pas les bateaux quand même). 

      Pour se mouvoir, les bateaux ont alors été tirés par un tirant son énergie de la vapeur (alors un , tout le monde le sait bien sûr sur Bord à Bord mais je le dit quand même pour les visiteurs accidentels, c'est un bateau qui se tire sur une chaîne (des fois c'est un câble) reposant au fond de l'eau : soit il l'enroule, où, comme c'est le cas ici, elle fait quelques tours sur deux gros "tambours" et elle replonge dans l'eau). J'étais là, j'ai fait quelques *. 
 
 
 
 
 
 

 
     Sur cette dernière photo, on peut voir, en plus du amaré à droite, un système de , à gauche. Des cabestans électriques placés le long du  formaient des sections de câble sans fin de quelques centaines de mètres et permettait la de convois à la vitesse de 4km/h. Ce système, testé tout d'abord en 1910 à l' n°26 de Jarville sur le versant Meurthe du même , a été initié par l'ingénieur en chef Imbeaux. Il a dû être installé là juste avant la Première Guerre Mondiale, et il n'existait que dans la tranchée (côté Demange c'est sûr, côté Mauvages je n'en sais rien) et pas sous le tunnel (puisqu'il y a le ). Il semble qu'il donnait satisfaction, mais n'a pas été généralisé. En plus de Jarville, il a aussi été installé à la voûte de Foug (mis en service le 11juin 1916), sur le même .
 
      Une nouvelle solution, encore en service aujourd'hui, est arrivée en 1933 : un électrique fonctionnant en courant continu sur une tension de 600V et pesant dans les 70 tonnes.
J'étais encore là, j'ai encore fait des *.
 
 
 
 
 
En 1936, des tracteurs électriques sur rails sont mis en service (pas sous le tunnel, mais tout le long du ) pour tirer les péniches. Comme j'étais pas là, quelqu'un a fait des pour moi.
 

côté Demange-aux-Eaux (photo d'un panneau explicatif)
 
 
(côté Mauvages)
extraites de "Voyageurs au long cours" de M. et B. Henry
éditions Arthaud 1985 (ce ne doit pas être la date des ...)
(j'en profite pour signaler aux auteurs que ce "monstre avaleur de chaîne" n'est pas celui de Riqueval)
 
Pour les connaisseurs, les deux tracteurs sont des Applevage type 2 ; celui de devant (le plus vers nous) est le n°2009, aujourd'hui exposé face au bureau de la navigation de Void.

Y a aussi des des rails sur lesquels les tracteurs roulaient : (côté Mauvages)
 
 
Et des du en couleur : (côté Mauvages)
 

 
Et des aériennes (côté Mauvages) :
 

 
La suite (2/3 et 3/3) : http://bordabord.org/news/le-tunnel-de-mauvages-2-3 et http://bordabord.org/news/le-tunnel-de-mauvages-3-3 et http://bordabord.org/news/le-tunnel-de-mauvages-4-3-2 .


*NB: je ne suis pas l'auteur des anciennes (non j'vous jure techniquement c'est pas possible... j'ai pas pu prendre de avant 1986...), je veux pas avoir de problèmes de droit d'auteur, c'est juste dans le délire de l'article... (heureusement on a dit récemment sur BàB qu'il y avait plus de droit d'auteur pour les CPA)
 

Pour plus de tunnels et de toueurs, je vous invite chaleureusement à (re)lire, entre autres, les articles plus qu'intéressants de MM Obbe (http://bordabord.org/news/un-detour-par-riqueval) et Mati (http://bordabord.org/news/toueur-de-riqueval-la-rame) sur le tunnel de Riqueval, sur le de Saint-Quentin.

Articles qui contiennent des mots-clés similaires

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

tu est tou....eur par marc debeer le Samedi 06/09/2008 à 23:49

Excellent et trés bien expliqué de manière simple (j'ai tout compris c'est dire ton talent en la matière) en plus les shémas sont claires et les photos impec (juste un peu rapide coté défilement, mais là je l'avoue j'ai le cerveau de type escargot)....
j'attend la suite avec impatience....Bravo.

Attention : il y a un Toueur en série qui sévit parmis nous lol))))


Re: tu est tou....eur par kikicmr le Samedi 06/09/2008 à 23:56

kikicmr Merci Marc!! ça fait plaisir...

Pour le défilement de l'animation, c'est un truc que j'ai récupéré sur le site de navigation du nord-est, je ne sais pas s'il est possible de modifier une animation gif...


Re: tu est tou....eur par BaB le Dimanche 07/09/2008 à 06:17

BaB Toujours aussi impressionnant les articles de "kiki"
Bravo ! ;-)


Re: tu est tou....eur par obbe le Dimanche 07/09/2008 à 10:23

Tres chouette article "Kiki". Vivement la suite....

Obbe.


par 25081963 le Dimanche 07/09/2008 à 09:05

Bravo pour ce cours magistral !
Pierre BaB Tournai


encore merci par kikicmr le Dimanche 07/09/2008 à 11:43

kikicmr merci à tous...


Superbe article par Bat07 le Dimanche 07/09/2008 à 22:32

Bat07 Bravo Guillaume, ton article est superbe ..... Comme, à chaque fois, il donne vraiment envie d'aller faire un tour en Lorraine, toutes affaires cessantes .......

Jean Louis


Re: Superbe article par kikicmr le Dimanche 07/09/2008 à 22:58

kikicmr Venez! Venez vite! La saison est bientôt finie... Fin de la plaisance, très peu de commerces... Bientôt la neige va arriver, la glace...
Venez vite prendre des photos et écrire des articles dans la rubrique NordEst de Bord à Bord...


travaux Mauvages par kikicmr le Vendredi 17/04/2009 à 21:18

kikicmr Je viens de trouver une autre carte postale ancienne des travaux de reconstruction du tunnel :


 
Je me dépêche de l'insérer à cet article...



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

Motorisation

DOCUMENTAIRE SUR LE CANAL DU MIDI

3 Equipements connus > "fluvial"........

Groupe - Moteur "Intelligent"....

VENEZ "NAVIGUER" A AGDE (34) !

LA VIE BATELIERE N° 181 est parue

bac a corde pour yacht

corde a vendre

3 X 20 L d'huile hydraulique bio

Midi: accident du vapeur Gascon

Recherche bateau du midi ex CAMBRAI

Les RENDEZ-VOUS du FLEUVE - PK0 - FEMMES de L'EAU

Souvenirs de l' HERAULT

Dunkerque : Sorties des adhérents du 27 septembre 2014

POINT SUR LES PLATANES DU CANAL DU MIDI


Annonceurs











Votre logo sur cette page ?
Contactez-nous...

Recherche par tableau


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL