S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce






La marinière du Rhône

L'èpoque Lafarge Mondragon

Par mate • BaB Val.Rhône • Mercredi 01/02/2017 • 10 commentaires  • Lu 964 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

                     



                                                                                                                                                                                                                                                          
mon vécue  la premiere partie sur le loutre et le rescator , comme artisan racontèe sur l article de di giovanni
comme j ai divorcée  je suis passée salariée a lafarge 
je suis rentrée comme manoeuvre , pourtant 20 ans artisan comme marinière , mais pas de permis
lafarge ma fais passer mon permis sur un 80m   l arctica, et de la je suis passée capitaine 
mon salaire a changè et ma vie aussi 
j ai conduit le tinavin 45m 2moteurs avec un matelot grutier , nous faisions les sables 
sortions dans le , chargions a bord d un ponton  grue du tout venant pour la centrale de mondragon
de moi je sais parler !!je fais mon possible pour ne pas mèlanger ma vie privèe , mais parfois trop lièe avec ma vie de mariniere 
alors sa dèborde!!!

la photo du haut l arctica sur lequel j ai passèe mon permis , le comble il fais 80m et j ai le droit de conduire qu un 55m 
dessous le tinavin 






Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

reculer l henriette par marite le Mercredi 01/02/2017 à 17:11

marite  sans être prétentieuse je pourrais reculer l henriette sur 2km 
et le mettre a port a migennes
surment pas aussi facilement que fred !!!il as l habitude cela fais 30 qui le conduit


par Citerna 12 le Jeudi 02/02/2017 à 06:53

 Intéressant. 
J'ai toujours eu des regrets de ne pas avoir passé mon permis en son temps.
Les deux photos, c'est où ?
J'ai une idée pour le lieu de la première, mais pas sûr 
PS : alors, ça te fait ... ans ?


coucou par marite le Jeudi 02/02/2017 à 09:13

marite  l arctica martigues , thinavin mondragon au port ou nous déchargions
avec une bonne crue 
pour ton permis , tu aurais un bagage de plus , mais toi tu en a déjà  plein 
moi c est le seul pour mon métier
l âge je ne le dit plus !!! bien de trop !!!
j avais mis une petite étiquette pour cacher mon nom d épouse 
quand je l est enlevée le nom et  l âge se sont éffaces! bof pas grave!!
j ai ètè super contente d avoir mon permis , c est mieux que de ramasser les cailloux a la pelle
ensuite mon patron , ma fais faire un mini stage !!et j ai conduit une pelle hydraulique , je dèchargeait leurs bateaux 
marignane, valence , palavas les flots là super bien payèe ,la voiture tout mes frais payès et les kms ,prime au tonnage dèchargè
mais bon , un impèratif dècharger le bateau dans la journèe  , le plus gros 1300t en principe je faisait 2OOt a l heure
une vie tres riche , qui ma changèe de ma vie d artisan , 
A+



Re: coucou par Citerna 12 le Jeudi 02/02/2017 à 13:28

 Oui, Martigues, j'avais bien reconnu les bâtiments mais "de mon temps', ce pont n'existait pas encore.
Marité, tu livres ton expérience singulière par 'morceaux'. Tu pourrais peut-être les mettre bout à  bout, et en faire un récit complet chronologique ?
Je n'ai pas retrouvé quand mais je suis sûr que Jeannot Maronat à travaillé avec mon père , et que je l'ai connu à ce moment-là.


Re: coucou par marite le Jeudi 02/02/2017 à 14:36

marite  très bien vu , je l ai connue sur le citerna 12  ( jean maronat ) j avais 16 ans 
mon premier mari   , ton père pitaine  guy sinet second lui matelot
 tu ne devais pas être bien vieux !!!non plus 
ben oui  pour ma vie sur le rhône , j ai commencée sur l article de di giovanni 
mais tu vois tu as compris !!
c est la période artisan ( loutre rescator) avec lui
c est de là que nous avons étés amis avec sinet et que ma fille caty a été  chez loulou 
au pouzin a l école 
je me rappel de ton père que j ai revu des tas de fois !! mais pas de toi ! tu devait être a l école !
avec le citerna12 nous avons èclusès  souvent ensemble et ton pere venait faire la parlote avec nous 
sont petit accent alsacien , de bons souvenirs
quand nous,nous sommes mariès a viviers  ( ardèche ) tous les citerna ont fais hurler leurs tènors
a leurs passages 
A+




Re: coucou par Citerna 12 le Jeudi 02/02/2017 à 15:41

 Guy était sur le CITERNA 12 de 1955 (à  l'arrivée de ce bateau) jusqu'en début 1961, soit second, soit capitaine remplaçant. Je l'ai donc bien connu, d'autant que je vivais sous le même toit que sa femme, Jeannette (Vinson) au Pouzin. J'étais aussi à  leur mariage en 1959. Mais je ne les ai pas revus depuis. J'ai commencé comme mousse, en juillet 1961. Il n'était donc plus sur le 12, et mon premier second à été Ernest Keller dit Le Nesti, et le matelot André  Félix dit Dédé.
J'ai connu aussi un frère  de Guy, James, qui a eu une jambe sectionnee par un câble en travaillant pour le barrage.
Par contre, j'ai revu Loulou et Irène, en Corse vers 1990 et, je leur ai encore parlés au téléphone fin 2 016. Je vais essayer de retrouver leurs coordonnées. 


Re: coucou par marite le Jeudi 02/02/2017 à 21:38

marite  quand j ai connue guy sinet  et jeannette dans l avant du citerna 12
dèja 2 enfants  marie chantal et corinne

pour james sinet , je me souviens de accident , nous ètions de remonte avec le bateau de papa
et arrivèe au pouzin il y avait un toueur qui nous aidez a monter a cause des travaux
et la guy est venu a bord en pleurs et nous a parlè de l accident 
la remorque a cassèe et c est enroulèe autours de sa jambe 19ans le jeune
heureusement qu il y avait un autre homme a bord qui la retenue sinon projetè a l eau
si tu a les corses au bout du fil donne leurs le bonjour
A+


port de dèchargement par marite le Vendredi 03/02/2017 à 14:42

marite

   
                           
moi dans ma pelle a marignane 
 la tour 
tous les lundi je le déchargeais a marignane, 
je me levais a 2h du matin pour descendre a marignane pour  attaquer le déchargement a 4h du matin
impérativement il fallait qu il soit déchargè avant 10H pour prendre le pont de martigues
et pas casser sont planning


Re: port de dèchargement par Citerna 12 le Vendredi 03/02/2017 à 18:00

À propos du LA TOUR, je me rappelle d'une mésaventure.
De remonte, chargé, au niveau de la Durance, le capitaine Bebert Aubry est en train de dîner dans le logement arrière. Un bateau a du plier un pieu-balise sans le signaler et le LA TOUR s' y empalle. Bebert se précipite et lance le bateau sur un banc de graviers évitant ainsi un naufrage certain. Les pompiers d'Avignon sont intervenus et les dégâts ont été moindres.
Il n'a pas eu la même chance au quai de Valence, il y a quelques années.
PS : je reviens d'Avignon où j'ai pu voir le PEGASE à vide, avalant dans le bras d'Avignon, puis montant dans le bras de Villeneuve, immédiatement suivi par le BOUNTY, chargé,  montant.


port de marignane par marite le Samedi 04/02/2017 à 09:33

marite      

               
 
 
    





                                                                                



le port et les bateaux que je déchargeait
le nacre 
arctica
ses bateaux venaient régulièrement livrer des agrégats  de la centrale de mondragon sur le rhône(84)
un gros chantier , l aéroport de marignane refaisait ses pistes d atterrissage
pour la petite anecdote
quand je descendais l été 
je prenais l autoroute a cavaillons pour marignane ( banlieu de marseille)
je dépassais , les arabes charges comme des mulets  qui partaient au pays
quand il y avait un gros mistral ils perdaient pas mal de choses ,  plus tard cela a été interdit  
trop dangereux , ouf
parfois pas trop rassurèe la nuit toute seule  











toutes les photos perso



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES

La marinière du Rhône

POUSSEUR ATLAS ET SES BARGES

Navigation difficile sur la Saone

Navigation difficile dans l'Yonne

jeudi 26 à 20h : "PK 0, les Rendez-vous du Fleuve"

Mes souvenirs HPLM

Enri DARGENCE, photographe de la Seine et de Paris


Annonceurs











Votre logo sur cette page ?
Contactez-nous...

Recherche par tableau


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL