S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce






L'hiver approche, heureusement que le climat se réchauffe!!!

Ou comment empêcher la glace de casser ou de déformer les coques

Par alaro11 • Premiers pas sur l'eau • Lundi 21/12/2009 • 2 commentaires  • Lu 2057 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés : , ,

Frileuses et frileux de tous bords, bonjour,

Voilà que le climat se met à contredire les experts réunis à Copenhague et qu'il gèle à pierre fendre (-15 au thermomètre samedi matin). Si ce temps persiste, on va assister aux même scènes que celles que j'ai observée l'an passé dans le de plaisance de Beez où les propriétaires cassaient la glace, certains du bord du , d'autres au départ d'une barque de en acier, autour de leurs bateaux.
Pour l'instant, je ne suis pas touché par le problème vu que mon bateau est en eaux salées, et que si la mer se met à geler à Tarragone, c'est que la terre se réchauffe vraiment très vite!!!

Je plaisante bien sûr, tout le monde constate qu'il fait de plus en plus chaud!

J'ai donc eu une idée, qui est peut-être une nouvelle invention de l'eau chaude, c'est possible et que je n'ai de toute manière pas encore expérimentée pour les raisons expliquées ci-avant.

Ce qui est dangereux dans la formation de glace, c'est qu'elle tend à comprimer tout ce qu'elle entoure, allant jusqu'à faire éclater des piles de ponts, c'est physique et c'est ce qui a fait que dans les années 86 ou 87, où la était gelée et qu'il était même possible, pour les inconscients, de la traverser à pied.

Le génie militaire avait été réquisitionné pour tenter de faire sauter à coup de dynamite, la glace en amont du de Jambes et de l' de Wépion, sans grand succès d'ailleurs puisque pour être efficace, cette technique demande qu'on fasse un trou dans la surface gelée avant d'y placer l'explosif, elle fut donc brisée à l'aide d'une grue et d'un poids de démolition, ceci pour la petite histoire.

Donc, si la carène de votre bateau est ronde, le bateau va simplement glisser sur la glace au fur et à mesure qu'elle prend et monter se poser sur la couche gelée et il n'y aura pas de problèmes, mais il s'agit là de carènes spécialement conçues pour le grand nord, ce qui n'est pas cas à nous qui vivons au sud... du grand nord!

Par contre si la carène est plus plate ou plus pointue, la glace va exercer une pression au niveau de la flottaison sur tout le pourtour de la coque, avec toutes les conséquence que cela peut avoir, éclatement du polyester, déchaussement des rivets, claquage des couples en bois, bref un tombereau de gros problèmes à faire geler les larmes de désespoir sur le visage des plaisanciers de toute catégorie.
 
Pour éviter cela, j' ai eu une idée inspirée d'une solution vue pour empêcher la prise totale de l'eau d'un étang au moyen de bouées à demi immergées.
Si on utilise les pare-battage, qu'on leste ceux-ci au moyen d'une gueuse de telle manière à ce qu'ils soient immergés sur au moins la moitié de leur hauteur, et qu'on les dispose de manière équilibrée sur le pourtour de la coque, il serait possible d'absorber jusqu'à une certaine limite bien sûr, la dilatation de la glace et soulager la pression au niveau de la coque. Ce qui éviterait de devoir aller se geler des heures durant pour casser la glace et limiter les déplacements vers la marina uniquement pour contrôler si le système est efficace. En réservant l'utilisation de la glace en cube pour la placer dans un verre pris avec les copains à la capitainerie.

Voilà donc mon idée, si quelqu'un l'a déjà expérimentée, ce serait bien de poster ses commentaires à ce sujet, pour le bien de ceux qui risquent de passer un mauvais réveillon à se demander si la glace n'est pas occupée à broyer la coque de leur bateau.

Pour ma part, comme mon bateau est loin et qu'il ne risque pas de geler, je m'en vais aller faire un tour au marché de Noël de Thuin, histoire de rester tout de même près de l'eau et des bateaux, car même si la neige possède un charme certain au niveau paysager, ce qui nous manque, ce sont les bateaux et un peu de chaleur et là-bas, je suis certain d'en voir, sans parler de la chaude ambiance de la vieille cité marinière.

En attendant, je souhaite de joyeuse fêtes de Noël et de fin d'année à tous, navigants ou pas, professionnels ou plaisanciers, débutants comme moi ou experts.

A bientôt au fil de ces pages, ou .
Alain


Commentaires

par sansrouge le Lundi 21/12/2009 à 15:48

sansrouge J'adore le style ^^
Par contre, concernant ton "idée"... aucune idée ^^


par kikicmr le Lundi 21/12/2009 à 17:53

kikicmr C'est mieux de casser la glace, pour pas se retrouver comme le Beethoven à La Bassée :



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

Péniches / Logistiques "époques"........

VENEZ "NAVIGUER" A AGDE (34) !

Fortunes Rhodaniennes

HAUTS-FONDS DANS LE CANAL DU RHONE A SETE

Canal DE Panama et DES Panamas

LUTZELBOURG: accident > NOUVELLE

POSES :diner apres midi guinguette "Association des Anciens et Amis de la Batellerie"

PROPULSIONS, Tractions, etc.....

Motorisation

DOCUMENTAIRE SUR LE CANAL DU MIDI

3 Equipements connus > "fluvial"........

Groupe - Moteur "Intelligent"....

LA VIE BATELIERE N° 181 est parue

bac a corde pour yacht

corde a vendre

3 X 20 L d'huile hydraulique bio


Annonceurs











Votre logo sur cette page ?
Contactez-nous...

Recherche par tableau


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL