S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce






CRUE de L'AUDE du 30-11-2014

Inondations dans le Midi

Par Lougabier • BaB 2 mers • Lundi 01/12/2014 • 8 commentaires  • Lu 2518 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)


La liaison de Narbonne et -la-Nouvelle avec le du  oblige la traversée du fleuve AUDE.

Le passage est fait en aval du village de Sallèles d'Aude. Ce lieu est emblématique pour les mariniers du . En plus de la traversée "d'Aude", il correspond à quelques centaines de mètres en amont au confluent de la rivière Cesse. La voie ferrée Narbonne-Bize (avec un "z"!) l'enjambe aussi, dont le remblai fait barrage aux eaux en furie des crues d'Aude. Il a été construit un au dessus des terres de façon à laisser la libre circulation de l'eau lors des crues fréquentes quand le fleuve quitte son lit. Le promeneur estival pourrait penser à un "arrangement" entre la société de Chemins de fer et le constructeur du métallique à croisillons, mais aujourd'hui on peut comprendre le but de cet ouvrage. Côté , un épanchoir a été aussi construit à la suite des inondations meurtrières de 1930.

Les archéologues pensent que c'est par là que la Via Aquitania traversait Aude par un gué, pour rejoindre la Via Domitienne ("autoroutes romaines" !)

La de 1999 a montré que ce dispositif n'était pas suffisant. Côté , un platane sur 2 a été arraché (ceux là étaient bons !) et le talus a été surbaissé avec la création d'un nouveau épanchoir. Côté voie ferrée, un autre au dessus des terres a été réalisé en face de l'épanchoir. 

Ces dernières 24 heures (environs) de pluies incessantes, ont permis de tester les nouveaux dispositifs. ..
Ci joint le bief de Sallèles d'Aude - Galhousty :
 

En ce moment et lors d'un ...
 

Le nouveau épanchoir, côté (rive droite) tout neuf et tout beau et l'après- vers 14h30.
 

En face de l'épanchoir, la route qui relie le village de Cuxac d'Aude et le nouveau -rail au dessus des vignes. 
 


L'épanchoir, vue du côté route de Cuxac et voie ferrée. Cet après-, il devait y avoir moins de "taggueurs" !!
 

Côté de Sallèles, l'eau n'atteint pas le haut de la voûte du , mais les portes de l' sont situées juste derrière le et il n'y a pas de passage d'eau.
 

L'Aude et le ne font qu'un. L'eau côtait vers 14h30, 5m74 et  elle atteint les 5m85 entre 15h30 et 16h30. (source Vigicrue), elle est donc montée de 11 cm de plus que ce que l'on voit.
   

Aude prend sa source dans les Pyrénées, c'est à dire côté Sud, elle reçoit la Cesse qui, elle, vient de la Montagne Noire, côté Nord.

Le balayage de la pluie s'étant fait du Nord vers le Sud, les 2 cours d'eau n'ont heureusement pas atteint leur maximum en même temps.

 La Cesse passe sous le , grâce au " de Cesse", à quelques km en amont du village de sallèles. Elle va se jetter dans Aude, quelques km plus loin.
 

 (Remarque pour ceux qui possèdent cette carte postale du Ben-Hur,  l'éditeur a retourné la vue  !!)

Les de la de Cesse ont été prises vers 15h30, la rivière était alors à 1m70 environ. Elle a atteint le maxi, ce matin (30-11-2014) à 6h 00 avec 3m25. 

 Les indications gravées sur les pierres du , montrent que ce n'est pas la première fois que cela arrive...
  

C'est un à 3 arches, celle du milieu est plus grande. Il a été construit après Riquet pour remplacer une chaussée.

Aujourd'hui, il n'a pas été possible de prendre la photo du bas de l'ouvrage. D'ordinaire, on traverse le en passant dessous...

 

Bon, la décrue est largement amorcée, le Cers (vent du Noroît, genre de Tramontane) va envoyer tout ça à la mer et assécher les routes et les habitations touchées par les crues des différents cours d'eau.
Bon courage à ceux qui sont touchés par ces intempéries.

 







Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

Que d' EAU - X par p boum le Lundi 01/12/2014 à 11:38

  OUF > fini a temps 
Avant la montée de l'Eau

Beau  Site avec des explications pour l'ensemble des Lecteurs.

La photo "retournée"  merci: préciser le terme utilisé.

a suivre.....  slts   p boum


Re: Que d' EAU - X par cayor le Lundi 01/12/2014 à 15:03

cayor De bien belles photos et des explications dignes d'un grand reporter qu'est Lougabier. L'épanchoir a biensûr toute son utilité mais aussi ses limites dans les circonstances actuelles. L'urbanisation à outrance, les cultures intensives avec la destruction des sols, la construction en bordure des fleuves et rivières dont on connaît l'intensité des crues, le changement climatique, le mauvais entretien des cours d'eau sont autant de facteurs à risques qui se reproduiront hélas autant de fois que Dame Nature le décidera.


Re: Que d' EAU - X par p boum le Lundi 01/12/2014 à 20:20

   
 Wiipédia
Ruisseau: ARGENT - DOUBLE.

Epandoir ou Déversoir ou Trop-Plein.....

Cayor les remarques faites sont "rélles" dans les"faits". Toutefois les conditions climatiques sont exceptionnelles: des Localités dévastées plusieurs fois en quelques Mois avec des Cotes non-habituelles.  (Montée-eau évoquée: 1,40 ms en 2/3 hs)  400 ml / 12 hs ( 400 litres) au M3. etc........peut-etre en amont des "erreurs" > mêmes reflexions Perso.

Souvenirs ex: Secteur st Jean-de-Losne: une "goutte" (dire-local) des largeurs inondées a perte-de-vue.Reprise de navigation a la "fiche" comme chenal: passage par les pertuis.

Pour revenir Canal-Midi: c'est relativement plat, des Côtes proches, des Cours-d'Eaux assez "libre" etc..il faut remarquer que les Ponts-anciens (voire Romains) ont des Voutes-hautes avec des soubassements conséquents.....

Photos: Ouvrage imposant pour un Canal > déversoir "hauteur" importante. curieux > sauf si la section de Canal comporte une fonction complémentaire: aperçu d'un courant-d'eau ?. Pont "romain" ? toujours LÂ.

Courage (bonnes-Assurances) aux Personnes concernées  slt  p boum
 

 


L'Epanchoir par Lougabier le Mardi 02/12/2014 à 03:09


Dans les canaux du Midi, quand le canal était emporté par un fleuve, le principe était de construire un épanchoir. On retrouve ça dans le Canal Latéral à la Garonne, à Caumont.

Le 12 novembre 1999, il y a eu le même phénomène que l'on appelle un "épisode Cévennol". Le principe est un coup de mer qui empêche le bon écoulement des eaux, associé à des pluies diluviennes. En 1999, j'étais sur la 113 (ex route nationale) et j'avais l'impression que l'on m'envoyait une lance plein jet de 50 sur le pare-brise... 
 
Résultats, ci dessous à Sallèles.....

 

                                                                                   .....puis au pont canal de Cesse....

Le canal s'est "crevé" au même endroit qu'en 1930, il semblerait aussi, que l'eau de l'Aude ne soit pas arrivée du même endroit qu'en 1930.

Des travaux ont été envisagés pour améliorer l'écoulement des eaux de l'Aude en crue et ainsi diminuer les risques d'inondations du village de Sallèles d'Aude mais ce n'est pas aussi facile...
Le problème est que "l'eau ne connaît pas de frontière administrative"  et que Cuxac d'Aude, le village immédiatement en aval allait "charger" davantage  : 5 décès en 1999, l'eau est montée au dessus de la hauteur du plafond et ceux qui n'avaient pas de trappe n'ont pas pu s'échapper par le toit (idem que Xantia sur la côte Atlantique).

L'épanchoir du canal et la voie ferrée ont été modifiés à Sallèles d'Aude, et un lit artificiel de l'Aude, a été réalisé, pour détourner de Cuxac, une partie de la crue du fleuve. D'après le quotidien local Midi-Libre ça a fonctionné...


J'ai quelques photos des travaux réalisés sur le canal et la voie ferrée, mais je ne voudrais pas faire trop long.... 


Carte postale inversée et radoub par Lougabier le Mardi 02/12/2014 à 02:14

1. L'éditeur de la carte postale "le Ben-Hur sur le Pont Canal de Cesse" a inversé le négatif. Ce n'est pas le seul a avoir fait ce type d'erreur....

Pour celui qui "connaît un peu", du 1er coup d'oeil on voit que la petite construction P&C n'est pas du bon côté. C'est au pied de ce "cabanon" que la rigole d'alimentation se jette au canal, en amont du pont canal.
Pour ôter tout doute, il faut regarder l'inscription sur la pierre qui annonce la crue de 1875. Là aussi, il faut savoir que les crues ont été repérées à cet endroit...

 



2. La carte postale où l'on voit une barque au chantier de Sallèles, est l'ancien chantier. Pour l'allongement au gabarit Freycinet, ils ont réuni les 2 sas de l'écluse de Sallèles, en un seul plus profond. De toute façon, il fallait un radoub à 38 m 50, alors ils en ont construit un autre à l'écluse de descente dans l'Aude qui s'appelle Gailhousty. 

Je pense que l'on peut situer tout ça sur la 1ère vue aérienne de l'article.


Après la crue du 30-11-2014 par Lougabier le Vendredi 12/12/2014 à 00:14

De passage ce jour 11-12-2014 à Sallèles.

Les pêcheurs ont repris leurs quartiers


Comparaison entre le 30-11-14 et le 11-12-14

Sur la voûte du pont, on peut remarquer les repères des crues du 25 octobre1843 et du 12 septembre 1875







Crue de AUDE du 28-01-2017 par Lougabier le Dimanche 29/01/2017 à 01:31


"Hé un cop de maï !!! " (et un coup de plus !!)

Des trombes d'eau se sont abattues sur le Minervois [1], du type "Cévennol", dans la nuit de vendredi 27/01 au samedi 28/01/2017.
Le village d'Olonzac, près d'Homps a pris l'eau. (Les portes de garde d'Ognon, sont situées sur cette commune).

La Cesse a gonflé subitement comme le montre le graphique de Vigicrues.



Bien sûr quelques heures après, l'eau est arrivée à Moussoulens; lieu de la traversée de ce fleuve pour aller sur Port-la-Nouvelle.
L'eau est montée très rapidement jusqu'à 5 mètres comme témoigne le graphique ci dessous.

En aval, à l'écluse de Moussoulens, on peut s'imaginer de la hauteur d'eau grâce aux échelles.

Vu du pont du chemin de fer de la ligne Bize-Narbonne, ça donne à peu près ceci :

Côté amont, à Gailhousty, l'échelle s'arrête à 3m50 environ.
 

En principe à cette saison, il ne doit pas y avoir un bateau sur le "gril" avec la coque ouverte, du moins on peut l'espérer...

L'eau est donc montée sur l'écluse et le bief de Sallèles-Gailhousty est certainement inondé. Je ne sais pas si l'eau va atteindre les épanchoirs...  On va attendre les informations des anciens qui sont tout proche...

Comme on dit que Aude descend comme elle monte, ça ne devrait pas durer...
Espérons que les commandes électriques de cette écluse automatisée soient épargnées...


[1] :  Le Minervois se situe, (à la louche) entre Carcassonne et Narbonne, côté Nord par rapport au canal (vers Massif Central) . De l'autre côté, au sud, vers les Pyrénées, ce sont les Corbières
De toutes façons; les 2 produisent en grandes quantités du bon vin (à boire avec modération) que les bateaux du Midi transportaient vers la Méditerranée ou vers l'Océan. Ainsi le port d'Homps recevait par Olonzac, le Minervois et par Lézignan, le Corbière.
(Certaines mauvaises langues disaient que le tout faisait d'excellents Bordeaux dans la capitale Girondine !! mais je n'y crois pas ...)



Crue des 14 et 15 février 2017 par Lougabier le Vendredi 17/02/2017 à 01:31


Nouvelle crue une quinzaine de jours après le 28 janvier 2017.

L'eau est montée un peu plus haut, d'environ 80 cm de plus qu'au mois de janvier 2017.

 

Remarque :
On peut constater que l'eau est redescendue de la même manière qu'elle est montée, conformément à ce que les anciens disaient....

Ci dessous, quelques photos prises par un drone :



L'épanchoir de Sallèles a semble-t-il rempli son rôle...


 
D'autres cours d'eau ont débordé dans la partie Minervoise du Canal du Midi.
A La Redorte, le Rivassel et surtout l'Argent-Double ont débordé, à Ognon les portes de garde ont préservé le Canal.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES

La marinière du Rhône

POUSSEUR ATLAS ET SES BARGES

Navigation difficile sur la Saone

Navigation difficile dans l'Yonne

jeudi 26 à 20h : "PK 0, les Rendez-vous du Fleuve"

Mes souvenirs HPLM

Enri DARGENCE, photographe de la Seine et de Paris


Annonceurs











Votre logo sur cette page ?
Contactez-nous...

Recherche par tableau


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL